2006 – L’Art dans les Chapelles

Texte pour le catalogue 2006
Je me souviens qu’en prenant connaissance de la chapelle Saint Jean le Sourn, j’ai pressenti très vite la possibilité d’un dialogue dans cette enceinte à la fois accueillante et austère, dominant un superbe point de vue sur la vallée du Blavet.

Bâtie de hauts murs blancs, percés de vitraux vifs, inondant de lumière l’espace, la chapelle indiquait d’elle-même une circulation du regard.

Je souhaitais accompagner ce mouvement d’un schéma qui se déroulait comme un jeu de réponse, au fil des parois.

La peinture industrielle jouant de roses, de gris et de noirs ainsi appliqués, allait créer des liens tant dans la chapelle qu’avec le monde extérieur.

Il est extrêmement plaisant de revivre en pensée ces moments intenses qu’ont été en ces lieux l’élaboration et la création de la peinture murale.

Quel honneur et quel bonheur de savoir cette année, en 2006, la chapelle ouverte à nouveau dans le cadre du festival d’Art dans les Chapelles, et d’imaginer que selon les caprices du temps, la lumière liera les interstices du dallage aux camaïeux de gris, au jeu des dominantes rouge et bleu des verrières, et à celui des déroulements des peintures aux murs.
© Soizic Stokvis
2006