2006 – Atelier Cantoisel

PROJET:
Participation à l’exposition « Chantier permanent – Le poids des choses » à l’Atelier Cantoisel à Joigny.

Exposition du 28 mai au 2 octobre 2006.

De prime abord la « salle pavée », située en haut du deuxième étage, nichée dans ce qui était autrefois le grenier, dégage une sérénité, une idée d’enveloppement, mais aussi d’ouverture, créée par la grande fenêtre portant le vitrail éclatant de Bruno Rousselot.

Traversée par une lourde et belle charpente, la pièce évoque la mémoire de son propre chantier et de sa construction et nous amène à la mémoire du lieu. Son sol couvert de tomettes couleur grenat ajoute à la dimension de structures, rythmes et tons forts.

A la fois complexe et englobante, cette pièce me conduit à un dialogue de structures à structures, de lignes-force et essentielles, vers un échange de constructions élémentaires.

En opposition aux tons flamboyants du vitrail de Bruno Rousselot et le jeu de lumière colorée qu’il filtre et projette, ainsi que le sol recouvert de tomettes grenat, je voudrais introduire une proposition en noir et blanc.

Il s’agirait de travailler les rythmes et la sobriété des couleurs en contrepoint à ceux du vitrail et du lieu. La structure suggère un travail assez essentiel, l’idée de chantier.

Enfin, il va sans dire que l’environnement et le cheminement suscités par Madame et Monsieur Thibault des différentes interventions en place ou en projet, d’artistes sont fortement enthousiasmants, et porteurs intrinsèquement de l’idée de « chantier et de ses repères » en évolution continuelle.

© Soizic Stokvis
Mars 2006