Archive pour May 2007

“Chantiers” au Pavillon de Pantin – 2006

Monday 28 May 2007

4 mai – 8 juin 2006
Le Pavillon
– 18, rue du Congo – 93500 Pantin

Au Pavillon à Pantin je suis intervenue sur trois étages, en trois « chantiers » en quelque sorte.

Au rez de chaussée, la « circulation » même de la salle d’exposition me paraissait très intéressante. Au plafond se dessinent des arrondis et des pans coupés dans les angles. J’ai travaillé dans le sens de cette circulation par la mise en place d’une peinture murale et des adhésifs. Le déroulement des formes graphiques peintes sur le mur tend à modifier la perception de l’espace.
Une lecture à plusieurs niveaux de la peinture murale s’installe: les « liens » d’adhésifs industriels jaunes fluorescents renvoient à la succession de plans et de rythmes dans un paysage orthogonal, industriel, les formes circulaires et en lignes de fuite inscrivent un paysage en arrondis, en contraste. Le choix de la couleur noir (plages satinées et mates) s’inscrit dans une volonté de sobriété par rapport à l’histoire et l’environnement du pavillon de banlieue.

pant06-1 soizic stokvis

pant06-2 soizic stokvis

pant06-3 soizic stokvis

pant06-4 soizic stokvis

En parallèle, les photos au second étage, ajoutent une approche directe de la réalité urbaine, de ses avancées. Il s’agit de photos prises sur le grand chantier du 13è arrondissement. Ici j’ai voulu mettre l’accent sur la terre même du chantier, remuée, travaillée, comme transpercée. Il s’agit de ce moment où la ville transforme définitivement son paysage. Cette terre ne sera bientôt plus visible. On dirait un corps dans un contexte médical qui subit une opération à « terre ouverte ».

pantp-8.jpg pantp-2.jpg

pantp-3.jpg

pantp-7.jpg

Au 1er étage, sur le pallier, se déroulent trois vidéos successives, en boucle, au titre générique : « circulez, il n’y a rien à voir ».

pantv-1 soizic stokvis pantv-2 soizic stokvis pantv-3 soizic stokvis

Dans la première se trouvent des plans du chantier du percement du métro devant la gare de Rotterdam et la circulation urbaine qui s’y déroule sans être apparemment perturbée par l’encombrement des travaux. En fond sonore on entend le vacarme d’un marteau piqueur géant. Ce bruit puissant, rythmé comme un battement de cœur, à un niveau sonore égal à la démesure de l’avancée de la ville, crée le lien entre les trois étages de l’exposition. Le son joue ici comme d’un facteur attractif et répulsif, incitant « le regardeur » à venir prendre connaissance de l’origine du bruit, puis de s’en éloigner, en montant au second étage ou à redescendre.

Les deux autres vidéos ont été enregistrées sur le grand chantier du 13e arrondissement. Il s’agit d’ un plan fixe du périphérique vu de loin, au niveau du pont d’Ivry. Au loin, le flot continu des véhicules apparaît comme une succession de pixels. En fond sonore on perçoit la rumeur continue de cette circulation lointaine. La dernière vidéo montre un plan fixe totalement silencieux d’un passage nouvellement créé dans le chantier.

“Peinture: glissements de plans” Galerie Villa des Tourelles – 2006

Monday 28 May 2007

Avec Martine Gélis, Dominique Liquois, Fabienne Oudart et Soizic Stokvis.
26 avril – 27 mai 2006
Galerie Villa des Tourelles, Nanterre.

nant06-1 soizic stokvis

nant06-2 soizic stokvis

Soizic Stokvis dit se « placer sur un terrain d’échanges ». D’abord techniquement dans le va-et-vient entre le travail des motifs sur Photoshop et les découpages aux ciseaux ; puis formellement en exerçant la peinture murale, procédé originel reliant la peinture à l’architecture mais ici de qualité industrielle, articulant des pleins, des vides et des flux au mobilier de l’espace d’exposition : chauffage, ventilation, interrupteur … sans pour autant s’arrêter à ce qui délimite ce même espace. La peinture ramène avec elle des traces de l’extérieur à l’intérieur : certaines lignes fluorescentes peintes strient l’espace, telles les sollicitations lumineuses de la ville.

Les déclinaisons de motifs géométriques peints de tons grinçants sont autant d’extensions de la ville standardisée et de son architecture banalisée. Agencés au mur, ils constituent l’imagerie du fonctionnement de la ville, du flux qui l’anime, des circulations journalières, autant de mouvements que ce que nous émettons et recevons constamment dans notre vie quotidienne.

Réseaux urbain, réseaux de communication, de circulation, de transport, d’échanges tissent tout autour de la planète une toile aux lignes de plus en plus denses dont les différentes représentations comme le fonctionnement interne a entraîné un bouleversement radical de l’appréhension de l’espace, des notions de dehors et de dedans, d’intérieur et d’extérieur. En cela, et de fait pour la peinture, des questions à priori purement formelles : le fond et la forme, le plan et la surface, le dessus et le dessous, le visible et le caché se déclinent sous un autre angle aujourd’hui.

Delphine Maurant
Paris, Avril 2006
(extraits)

“Quand la peinture déborde” Galerie Pitch – 2006

Thursday 24 May 2007

Avec Nicolas Guiet, Miguel Ange Molina, Fabienne Oudart et Soizic Stokvis.
24 février – 25 mars 2006
Galerie Pitch, Paris.

pitch06-1 soizic stokvis

pitch06-2 soizic stokvis

Sérigraphie “Villes” – 2005

Wednesday 23 May 2007

Sérigraphie originale, triptyque sur Priplak, imprimée et éditée par l’Atelier Eric Seydoux, présentée pour la première fois à la FIAC en octobre 2005.

villes1 villes2 villes3

5 exemplaires signés et numérotés.
2 formats 65,5×72,5 cm et 1 format 65,5×65 cm.

Art dans les Chapelles – été 2005

Wednesday 23 May 2007

L’Art dans les Chapelles
2 juillet – 11 septembre 2005
Chapelle Saint-Jean, Le Sourn, Morbihan
Peinture murale et extensions aux adhésifs

artchap05-1 soizic stokvis

Face à l’architecture toute entière construite dans un esprit d’élévation je développe une structure de plans successifs, comme si la trame minuscule contenue dans les vitraux débordait pour envahir l’espace.

artchap05-2 soizic stokvis

Certaines lignes fluorescentes strient l’espace, telles les sollicitations lumineuses de la ville. La tension qui naît de la géométrie rigoureuse n’aura qu’un temps, une durée limitée, celle de l’exposition.

artchap05-42 soizic stokvis

Photos F. Talairach.

Lire le texte entier de Soizic Stokvis sur son travail dans la Chapelle Saint-Jean.

Art dans les Chapelles – éditions d’art

Wednesday 23 May 2007

artchap05-6 soizic stokvisExtensions” de Soizic Stokvis
Sérigraphie imprimée à 45 ex, 2005, 65 x 110 cm. Prix: 400 €
Impression: Atelier Eric Seydoux
Depuis janvier 2002, L’Art dans les Chapelles invite des artistes de la programmation à réaliser une estampe originale. La collection est visible durant tout l’été dans leur lieu d’accueil. Les œuvres peuvent être également achetées toute l’année par correspondance.

Résidence d’artiste à la Pommerie – 2004

Tuesday 22 May 2007

Juillet-août 2004, résidence d’artiste et exposition en Corrèze, à Saint-Setiers, hameau du Plateau des Mille Vaches, situé à l’est de Limoges, en milieu rural longtemps resté très pauvre et isolé.

Travaillant sur la ville et ses extensions, j’ai voulu explorer le contraste ville – campagne, l’interpénétration des deux milieux, l’avancement de l’urbanisation et des ses voies.

pom04-1 soizic stokvis

pom04-2 soizic stokvis

L’exposition: il s’agit d’un travail de peinture sur un support de construction, des plaques d’isolation en polystyrène pouvant s’emboîter les unes dans les autres. Le matériau léger, posé à même le sol, renvoie à l’avancée des constructions et des routes dans la campagne – les voies ferrées intervillages sont de plus en plus abandonnées, comme envahissement et recouvrement de l’artificiel en milieu naturel.

pom04-3 soizic stokvis

pom04-4 soizic stokvis

Posés à plat, voire en superposition, les plaques sont recouvertes de peinture industrielle, aux couleurs rappelant celles de la ville et une topographie urbaine, excluant le bleu et le vert. La disposition initiale est celle de deux presque carrés de 5 mètres, se dispersant par la suite en géométries variables. Des photos prises à la périphérie de Limoges, de Z. I., lieux où la ville avance, viennent s’y ajouter.

pom04-5_1 soizic stokvis pom04-5 soizic stokvis

Centre d’Arts de Clamart – 2003

Tuesday 22 May 2007

cla03-1 soizic stokvis

cla03-2 soizic stokvis cla03-3 soizic stokvis

cla04-1 soizic stokvis cla03-5 soizic stokvis

cla03-6 soizic stokvis

Centre d’arts plastiques Albert Chanot – Clamard

Exposition à la Galerie Marcel Duchamp – 2003

Tuesday 22 May 2007

soizic stokvis yve03-31

soizic stokvis yve03-1

soizic stokvis yve03-2

Galerie Marcel Duchamp – Yvetot